Autrement appelé :

  • Apprenti mécanicien de chantier
  • Apprenti mécanicien industriel
  • Mécanicien de chantier à l’entretien
  • Mécanicien-monteur
  • Apprenti mécanicien de chantier
  • Mécanicien de matériel d’usine
  • Mécanicien d’entretien d’usine de traitement

Perspectives d'emploi pour ce métier

Vos fonctions | Conditions de travail | Compétences essentielles | Apprentissage | Certification | Formation au Canada | Échelles des salaires | Votre cheminement de carrière | Perspectives d’emploi

Avez-vous de bonnes aptitudes à résoudre des problèmes? Pourriez-vous lire des bleus et imaginer un plan d’implantation? Aimez-vous travailler avec de l’équipement lourd et des machines pour gros travaux? Aimez-vous le travail de précision? Êtes-vous à la recherche d’un emploi varié? Alors, mécanicien de chantier ou mécanicien industriel est peut-être le métier qui vous convient!

Description du travail

Les mécaniciens de chantier et les mécaniciens industriels installent, entretiennent, dépannent et réparent des machines fixes industrielles ainsi que des installations techniques.

Ils travaillent pour des entreprises de fabrication et de construction, de même que pour des parcs d’attractions et des centres de ski.

Les mécaniciens de chantier et les mécaniciens industriels travaillent dans les secteurs de la construction affectée à l’industrie lourde et de la construction d’établissements institutionnels et commerciaux. Pour en apprendre davantage sur les secteurs de la construction, consultez Dans l'industrie.

Haut de la page


Vos fonctions

À titre de mécanicien de chantier/mécanicien industriel, voici les éléments qui peuvent entrer dans vos fonctions :

  • inspection, réparation, nettoyage et entretien de machinerie et d’équipement industriel
  • manœuvre de grues et de tracteurs, pour déplacer des machines
  • utilisation de tours et de meules pour fabriquer les pièces nécessaires à l’entretien de la machinerie ou de l’équipement
  • lecture et interprétation de bleus et de schémas

Haut de la page


Conditions de travail

La semaine normale de travail pour les mécaniciens de chantier et les mécaniciens industriels compte 40 heures (huit heures par jour, cinq jours par semaine). Comme pour de nombreux emplois dans la construction, il y a des périodes de pointe qui exigent de faire des heures supplémentaires. Le nombre d’heures supplémentaires que vous aurez à faire dépendra de votre secteur d’activités et de la région dans laquelle vous travaillez. Il variera aussi d’un contrat à l’autre. Si vous faites des travaux d’entretien, vous pourriez travailler par roulement.

À titre de mécanicien de chantier/mécanicien industriel, vous pouvez travailler à l’intérieur ou à l’extérieur, souvent en étroite collaboration avec d’autres professionnels de la construction, y compris des électriciens, des tuyauteurs ou des soudeurs. Le travail peut être physiquement exigeant – vous serez peut-être appelé à travailler avec de l’équipement et des matériaux lourds.

Comme pour toutes les carrières dans le secteur de la construction, la sécurité est la priorité absolue. Les mécaniciens de chantier et les mécaniciens industriels sont formés pour travailler en toute sécurité et portent un équipement spécial pour se protéger des blessures.

Haut de la page


Compétences essentielles

Ressources humaines et Développement des compétences Canada (RHDCC) a établi neuf compétences essentielles qui sont nécessaires à la réussite du travail. Ces compétences sont à la base de l'apprentissage de toutes les autres et se retrouvent dans la plupart des carrières en construction. Encore mieux, vous pouvez apprendre et améliorer ces compétences à l'école, au travail et dans la vie quotidienne.

Les compétences essentielles les plus importantes pour occuper le poste de mécanicien de chantier/mécanicien industriel sont :

  • utilisation des documents – lire et interpréter les documents pour en extraire de l'information
  • communication verbale – exprimer ou échanger des informations de façon orale
  • résolution de problèmes – formuler des solutions uniques aux défis qui se présentent
  • prise de décisions – faire un choix parmi des options
  • travail d'équipe – travailler avec des co-équipiers pour exécuter les tâches
  • informatique – travailler avec les ordinateurs pour faire fonctionner des machines ou pour entrer/extraire de l'information

Cliquez ici pour en savoir plus sur les compétences essentielles.

Haut de la page


Apprentissage

L’apprentissage peut constituer une porte d’entrée dans le secteur de la construction. Ce genre de programme comporte une formation en classe ainsi qu’une formation en cours d’emploi sous la supervision d’un mécanicien de chantier/mécanicien industriel certifié, que l’on appelle compagnon.

Dans le cadre d’un apprentissage, vous gagnez un salaire horaire tout en apprenant sur le chantier. Au début, votre salaire représente environ 60 % de celui d'un compagnon, puis il augmente continuellement pour atteindre le taux complet.

S’inscrire à un programme d’apprentissage

Les exigences liées aux programmes d’apprentissage pour le métier de mécanicien de chantier/mécanicien industriel varient d’un endroit à l’autre au Canada. Dans la plupart des provinces et des territoires, l’âge minimum est fixé à 16 ans et il faut avoir terminé une année de CÉGEP (12e année) ou l’équivalent. Vous trouverez peut-être utile de suivre des cours en mathématiques, en science et en anglais.

Certaines provinces et certains territoires offrent des programmes d’apprentissage au secondaire qui permettent aux élèves de se préparer au métier de mécanicien de chantier/mécanicien industriel.

Pour de plus amples renseignements, consultez la section Apprentissage.

Durée du programme

Les apprentissages pour devenir mécanicien de chantier/mécanicien industriel varient d’un endroit à l’autre au Canada. Ils comprennent généralement au moins une période de 12 mois, dont une formation en cours d’emploi d’au moins 6 240 heures, quatre blocs de huit semaines de formation technique et un examen final pour l’obtention du certificat.

Une expérience professionnelle connexe ou l’achèvement d’un programme de mécanicien de chantier/mécanicien industriel dans un collège ou un institut de technologie permet de réduire les exigences de durée pour l’apprentissage.

Haut de la page


Certification

Il n’est pas nécessaire de détenir un certificat pour travailler comme mécanicien de chantier/mécanicien industriel. L’Ontario le propose sans l’exiger. Dans les provinces et les territoires où l’on ne délivre pas de certificat, vous pouvez peut-être étudier dans le cadre d’un apprentissage par l’entremise de votre section locale d’un syndicat. Consultez les Liens pour savoir où vous adresser. Même là où le certificat est facultatif, il est toujours recommandé. Le certificat indique aux employeurs et aux autres travailleurs que vous êtes un professionnel qualifié. Il vous aide aussi à trouver du travail.

Pour être certifié, vous devez généralement terminer un programme d’apprentissage de quatre ans. Vous recevez un certificat de compagnon une fois que vous avez réussi la formation en cours d’emploi, la formation technique et les examens exigés par le programme.

Dans certaines provinces et certains territoires, vous êtes peut-être déjà admissible à un certificat si vous avez plus de cinq ans d’expérience pratique et réussi certains cours de mécanique de chantier/industrielle donnés au secondaire, au collégial ou dans l’industrie.

À titre de mécanicien de chantier/mécanicien industriel certifié, vous pouvez vous présenter à l’examen interprovincial normalisé en vue d’obtenir le Sceau rouge. Grâce au Sceau rouge, vous pouvez travailler à titre de mécanicien de chantier/mécanicien industriel partout au Canada.

Vous devez suivre les dernières nouveautés de la technologie en lisant et en discutant avec d’autres mécaniciens de chantier et mécaniciens industriels afin de tenir vos compétences à jour.

Haut de la page


Formation au Canada

En plus des écoles canadiennes énumérées ci-dessous, plusieurs organisations d’employeurs et syndicats offrent une formation. Pour trouver une liste complète des écoles, consultez les Liens.

Alberta
Keyano College
Northern Alberta Institute of Technology
Southern Alberta Institute of Technology

Colombie-Britannique
British Columbia Institute of Technology
Camosun College
College of New Caledonia
College of the Rockies
Kwantlen Polytechnic University
Northwest Community College
Selkirk College

Manitoba
University of the North, Campus in The Pas

Terre-Neuve-et-Labrador
College of the North Atlantic

Nouvelle-Écosse
Nova Scotia Community College

Nunavut
Nunavut Arctic College

Ontario
Cambrian College
Collège Boréal
Conestoga College
Confederation College
Durham College
Fanshawe College
George Brown College
Georgian College
La Cité collégiale
Lambton College
Loyalist College
Mohawk College of Applied Arts and Technology
Niagara College
Northern College
Sheridan Institute of Technology and Advanced Learning
Fleming College
St. Lawrence College

Saskatchewan
Northlands College
Parkland College
Saskatchewan Institute of Applied Science and Technology

Programmes spécialisés

En dehors des écoles énumérées ci-dessus, les Canadiens d’origine autochtone, les néo-Canadiens et les femmes peuvent s’inscrire à l’un de plusieurs programmes spécialisés.

Pour les autochtones, le Northern College offre le Native Residential Construction Worker Apprenticeship Program (programme d'apprentissage destiné aux autochtones intéressés par la construction résidentielle) et le Red River College propose un programme d'initiation intitulé ACCESS.

Aux néo-Canadiens ayant de l'expérience en mécanique de chantier/industrielle, le NorQuest College propose un programme intitulé Transitions to Technical and Trades Careers.

Pour les femmes, le Lambton College et le Mohawk College of Applied Arts and Technology offrent des programmes intégrés.

Haut de la page


Les échelles des salaires

Les salaires horaires des mécaniciens de chantier/mécaniciens industriels varient en fonction du contrat, de l'entreprise, des conventions collectives ainsi que de la situation économique locale et nationale. Le salaire horaire (calculé à partir des moyennes nationales et régionales) des mécaniciens de chantier/mécaniciens industriels varie en général comme suit :

Apprentis

Région Taux horaire moyen

Moyenne nationale
Canada atlantique
Ontario et Québec
Ouest du Canada

13 $-18 $
12 $-14 $
15 $-18 $
17 $-25 $

Sur la base des moyennes nationales, les apprentis peuvent gagner un salaire annuel de 27 000 $ à 37 000 $ par an, à l'exclusion des heures supplémentaires.

Compagnons

Région Taux horaire moyen

Moyenne nationale
Canada atlantique
Ontario et Québec
Ouest du Canada

21 $-25 $
16 $-22 $
21 $-25 $
25 $-54 $

Sur la base des moyennes nationales, les compagnons peuvent gagner un salaire annuel de 44 000 $ à 52 000 $ par an, à l'exclusion des heures supplémentaires.

Compagnons très expérimentés

Région Taux horaire moyen

Moyenne nationale
Canada atlantique
Ontario et Québec
Ouest du Canada

30 $-34 $
30 $-34 $
30 $-33 $
31 $-54 $

Sur la base des moyennes nationales, les compagnons très expérimentés peuvent gagner un salaire annuel de 62 000 $ à 71 000 $ par an, à l'exclusion des heures supplémentaires.

Les professions du secteur de la construction peuvent exiger des heures supplémentaires. Votre salaire annuel total variera donc en fonction du nombre d'heures supplémentaires effectuées.    

En plus du taux horaire, de nombreux travailleurs de la construction bénéficient d'une rémunération des jours fériés et d'une indemnité de vacances. Selon le contrat, vous pouvez aussi bénéficier d'avantages sociaux tels qu'un régime collectif d'assurance santé, un régime de soins dentaires et de soins de la vue, un programme de retraite et des allocations de formation pouvant aller jusqu'à 30 % de votre taux horaire. Si vous êtes un travailleur autonome, c'est à vous de prévoir votre régime privé ainsi que les autres avantages.

Haut de la page


Votre cheminement de carrière

Avec l’expérience et une formation supplémentaire, vous pouvez gravir les échelons jusqu’à un poste supérieur. Les mécaniciens de chantier et mécaniciens industriels travaillent avec un éventail d’autres travailleurs de la construction, ce qui en fait de bons candidats à des postes supérieurs de superviseur ou de responsable de chantier.

Comme pour la plupart des emplois dans l’industrie de la construction, vos compétences sont transférables. Si vous voulez déménager, vous pourrez faire reconnaître vos compétences.

Haut de la page


Perspectives d’emploi

Le secteur de la construction est en pleine expansion au Canada! Pour en savoir davantage sur les possibilités qui s’offrent aux mécaniciens de chantier et aux mécaniciens industriels, consultez la section Perspectives d’emploi. Vous y trouverez des renseignements sur la demande prévue par province au cours des neuf prochaines années.

Le Conseil sectoriel de la construction se décharge de toute responsabilité en rapport avec la consultation ou la reproduction des renseignements contenus dans ce site Web. Ils sont fournis tels quels et communiqués à titre informatif seulement, sans garantie expresse ou tacite.

Haut de la page

Retour à la liste des carrières