Autrement appelé :

  • Conducteur de chariot-grue
  • Conducteur de grue mobile
  • Conducteur de pont roulant
  • Conducteur de pelle à benne traînante
  • Grutier de chantier
  • Opérateur de grue à flèche sur camion
  • Opérateur de grue à portique
  • Opérateur de grue hissable
  • Opérateur de palan (sauf aux fins de l’exploitation minière souterraine)
  • Opérateur de grue-tour

Perspectives d'emploi pour ce métier

Vos fonctions | Conditions de travail | Compétences essentielles | Apprentissage | Certification | Formation au Canada | Échelles des salaires | Votre cheminement de carrière | Perspectives d’emploi

Êtes-vous habile? Avez-vous une bonne vision de la profondeur et des distances et de bonnes aptitudes à communiquer? Aimeriez-vous travailler avec des machines? Aimez-vous voyager? Pouvez-vous travailler en hauteur? Avez-vous besoin d’un travail varié? Alors, grutier est peut-être le métier qui vous convient!

Description du travail

Les grutiers conduisent des grues ou des pelles à benne pour lever, déplacer ou mettre en place des machines, de l’équipement et d’autres gros objets sur des chantiers de construction ou dans des chantiers industriels, des ports, des gares, des mines à ciel ouvert et des emplacements semblables.

Ils travaillent pour des entreprises de construction, des sociétés minières, des entreprises de construction navale et des compagnies de location de grues.

Les grutiers travaillent dans les quatre secteurs de la construction : construction de maisons neuves et rénovation résidentielle; construction dans l’industrie lourde; construction d’établissements institutionnels et commerciaux, et génie civil. Pour en apprendre davantage sur les secteurs de la construction, consultez Dans l'industrie.

Haut de la page


Vos fonctions

À titre de grutier, voici les éléments qui peuvent entrer dans vos fonctions :

  • manœuvre de grues afin de lever, déplacer et mettre en place de l’équipement et des matériaux
  • inspection des grues et calcul de leur capacité
  • assemblage de grues à tour sur le chantier
  • exécution de travaux d’entretien courants tels que le nettoyage et la lubrification des grues

Il y a trois catégories de grues : les grues à flèche sur camion, les grues à tour et les grues mobiles. Les grues à flèche sur camion et les grues mobiles se divisent elles-mêmes en sous-catégories selon le métier spécialisé. La sous-catégorie des grues à flèche sur camion contient les poids moyens, les poids lourds et les têtes de puits et la sous-catégorie des grues mobiles contient les grues mobiles, les grues mobiles conventionnelles et les grues mobiles hydrauliques.

Certains grutiers travaillent avec les trois types de grue, tandis que d'autres choisissent de se spécialiser.

  • Si vous choisissez la grue à flèche sur camion poids lourd, vous érigerez, entretiendrez et manœuvrerez des grues hydrauliques capables de déplacer des charges lourdes d’au moins 20 tonnes (18 tonnes métriques).
  • Si vous choisissez la grue à flèche sur camion poids moyen, vous érigerez, entretiendrez et manœuvrerez des grues hydrauliques capables de déplacer des charges lourdes de 5 tonnes (4,5 tonnes métriques) à 20 tonnes (18 tonnes métriques).
  • Si vous choisissez la grue à flèche sur camion en tête de puits, vous érigerez, entretiendrez et manœuvrerez des grues hydrauliques.
  • Si vous choisissez la grue à tour, vous entretiendrez et manœuvrerez des ponts roulants, des grues fixes et des grues hissables munies d’une tour verticale et d’une flèche (bras de protection).
  • Si vous choisissez la grue mobile, vous entretiendrez et manœuvrerez des grues à flèche montées sur une grue mécanique ou une grue hydraulique et capables de lever des charges lourdes d’au moins 15 tonnes (13 tonnes métriques).
  • Si vous choisissez la grue mobile conventionnelle, vous ferez les mêmes travaux qu’avec la grue mobile, mais serez limité aux grues mécaniques.
  • Si vous choisissez la grue mobile hydraulique, vous ferez les mêmes travaux qu’avec la grue mobile, mais serez limité aux grues hydrauliques.

Haut de la page


Conditions de travail

La semaine normale de travail pour les grutiers compte 40 heures (huit heures par jour, cinq jours par semaine). Comme pour de nombreux emplois dans l'industrie de la construction, il y a des périodes de pointe qui exigent de faire des heures supplémentaires. Le nombre d’heures supplémentaires que vous aurez à faire dépendra de votre secteur d’activités et de la région dans laquelle vous travaillez. Il variera aussi d’un contrat à l’autre.

À titre de grutier, vous travaillerez à l’extérieur, souvent dans un environnement bruyant. Vous serez peut-être appelé à vous déplacer jusqu’aux chantiers et, à l’occasion, à vivre loin de la maison durant de longues périodes.

Les grutiers travaillent en étroite collaboration avec d’autres opérateurs de matériel et l’équipe au sol.

Comme pour toutes les carrières dans le secteur de la construction, la sécurité est la priorité absolue. Les grutiers sont formés pour travailler en toute sécurité et prennent des mesures spéciales pour se protéger des blessures.

Haut de la page


Compétences essentielles

Ressources humaines et Développement des compétences Canada (RHDCC) a établi neuf compétences essentielles qui sont nécessaires à la réussite du travail. Ces compétences sont à la base de l'apprentissage de toutes les autres et se retrouvent dans la plupart des carrières en construction. Encore mieux, vous pouvez apprendre et améliorer ces compétences à l'école, au travail et dans la vie quotidienne.

Les compétences essentielles les plus importantes pour occuper le poste de grutier sont :

  • calcul – utiliser les nombres pour effectuer des calculs
  • résolution de problèmes – formuler des solutions uniques aux défis qui se présentent
  • travail d'équipe – travailler avec des co-équipiers pour exécuter les tâches

Cliquez ici pour apprendre comment ces compétences essentielles s'appliquent à ce métier. Vous pouvez aussi cliquer ici pour en apprendre davantage au sujet des compétences essentielles.

Haut de la page


Apprentissage

L’apprentissage peut constituer une porte d’entrée dans le secteur de la construction. Ce genre de programme comporte une formation en classe ainsi qu’une formation en cours d’emploi sous la supervision d’un grutier certifié, que l’on appelle compagnon.

Dans le cadre d’un apprentissage, vous gagnez un salaire horaire tout en apprenant sur le chantier. Au début, votre salaire représente environ 50 % de celui d'un compagnon, puis il augmente continuellement pour atteindre le taux complet.

S’inscrire à un programme d’apprentissage

Les exigences liées aux programmes d’apprentissage pour le métier grutier varient d’un endroit à l’autre au Canada. Dans la plupart des provinces et des territoires, il faut avoir terminé le secondaire IV (10e année) ou l’équivalent.

Certaines provinces et certains territoires offrent des programmes d’apprentissage au secondaire qui permettent aux élèves de se préparer au métier de grutier.

Pour de plus amples renseignements, consultez la section Apprentissage.

Durée du programme

La durée des programmes d’apprentissage pour devenir grutier varie selon le type d’équipement que vous comptez manœuvrer. La durée des programmes va de un à trois ans et comprend une formation en cours d’emploi, une formation technique et un examen final pour l’obtention du certificat. Certains programmes comprennent aussi un cours d'enseignement individuel avant de commencer toute formation technique.

Une expérience professionnelle connexe ou l’achèvement d’un programme de grutage dans un collège ou un institut de technologie permet de réduire les exigences de durée pour l’apprentissage.

Haut de la page


Certification

La plupart des provinces et des territoires exigent un certificat. Le certificat indique aux employeurs et aux autres travailleurs que vous êtes un professionnel qualifié. Il vous aide aussi à trouver du travail.

Pour être certifié, vous devez généralement terminer un programme d’apprentissage d’un à trois ans. Vous recevez un certificat de compagnon une fois que vous avez réussi la formation en cours d’emploi, la formation technique et les examens exigés par le programme.

Dans certaines provinces et certains territoires, vous pouvez être admissible à un certificat si vous avez de l’expérience pratique et réussi certains cours de grutage donnés au secondaire, au collégial ou dans l’industrie.

À titre de grutier certifié, vous pouvez vous présenter à l’examen interprovincial normalisé en vue d’obtenir le Sceau Rouge. Grâce au Sceau Rouge, vous pouvez travailler à titre d’opérateur de grue automotrice partout au Canada.

Le certificat d’opérateur de grue à flèche sur camion est obligatoire en Alberta et au Manitoba. On le propose, sans l’exiger, en Colombie-Britannique, dans les Territoires du Nord-Ouest et en Saskatchewan.

Le certificat de conducteur de grue mobile est obligatoire en Alberta, au Manitoba, en Ontario et au Québec. On le propose, sans l’exiger, dans toutes les autres provinces et dans les Territoires du Nord-Ouest.

Les conducteurs de grue mobile devront peut-être détenir un permis délivré par la province pour conduire une grue mobile sur les chemins publics.

Le certificat d’opérateur de grue à tour est obligatoire en Alberta, au Manitoba et en Ontario. On le propose, sans l’exiger, en Colombie-Britannique, à Terre-Neuve-et-Labrador et en Saskatchewan.

En plus du certificat provincial, il y a des employeurs qui exigent leur propre certificat.

Dans les provinces et les territoires où l’on ne délivre pas de certificat, vous pouvez peut-être étudier en suivant un programme d’apprentissage de votre section locale d’un syndicat. Consultez les Liens pour savoir où vous adresser.

À titre de grutier, il est nécessaire de tenir vos compétences à jour. Les grues modernes contiennent souvent dans la cabine un ordinateur sophistiqué pour vous aider. Vous devez suivre les dernières nouveautés de la technologie en lisant et en discutant avec d’autres grutiers.

Haut de la page


Formation au Canada

En plus des écoles canadiennes énumérées ci-dessous, plusieurs organisations d’employeurs et syndicats offrent une formation. Pour trouver une liste complète des écoles, consultez les Liens.

Alberta
Northern Alberta Institute of Technology

Colombie-Britannique
Operating Engineers (115) Joint Apprenticeship and Training

Manitoba
Operating Engineers Institute of Manitoba (1008A rue Wall, Winnipeg (Manitoba) R3G 2V3; 204-775-7059)

Terre-Neuve-et-Labrador
College of the North Atlantic
Operating Engineers College

Ontario
Durham College
Operating Engineers Training Institute of Ontario

Saskatchewan
Operating Engineers Training Institute of Saskatchewan (CP 1112, Saskatoon (Sakatchewan) S7K 3N2; 306-653-2686)
Saskatchewan Apprenticeship and Trade Certification Commission

Programmes spécialisés

En plus des écoles énumérées ci-dessus, NorQuest College offre un programme de transition aux néo-Canadiens ayant de l’expérience en grutage.

Haut de la page


Les échelles des salaires

Les salaires horaires des grutiers varient en fonction du contrat, de l'entreprise, des conventions collectives ainsi que de la situation économique locale et nationale. Le salaire horaire (calculé à partir des moyennes nationales et régionales) des grutiers varie en général comme suit :

Apprentis et travailleurs sans expérience

Région Taux horaire moyen

Moyenne nationale
Canada atlantique
Ontario et Québec
Ouest du Canada

16 $-19 $
13 $-16 $
17 $-19 $
16 $-41 $

Sur la base des moyennes nationales, les apprentis peuvent gagner un salaire annuel de 33 000 $ à 40 000 $ par an, à l'exclusion des heures supplémentaires.

Compagnons et/ou ouvriers expérimentés

Région Taux horaire moyen

Moyenne nationale
Canada atlantique
Ontario et Québec
Ouest du Canada

20 $-28 $
18 $-23 $
22 $-28 $
24 $-50 $

Sur la base des moyennes nationales, les compagnons peuvent gagner un salaire annuel de 42 000 $ à 58 000 $ par an, à l'exclusion des heures supplémentaires.

Compagnons et/ou ouvriers très expérimentés

Région Taux horaire moyen

Moyenne nationale
Canada atlantique
Ontario et Québec
Ouest du Canada

26 $-36 $
26 $-29 $
31 $-34 $
33 $-50 $

Sur la base des moyennes nationales, les compagnons très expérimentés peuvent gagner un salaire annuel de 54 000 $ à 75 000 $ par an, à l'exclusion des heures supplémentaires.

Les professions du secteur de la construction peuvent exiger des heures supplémentaires. Votre salaire annuel total variera donc en fonction du nombre d'heures supplémentaires effectuées.     

En plus du taux horaire, de nombreux travailleurs de la construction bénéficient d'une rémunération des jours fériés et d'une indemnité de vacances. Selon le contrat, vous pouvez aussi bénéficier d'avantages sociaux tels qu'un régime collectif d'assurance santé, un régime de soins dentaires et de soins de la vue, un programme de retraite et des allocations de formation pouvant aller jusqu'à 30 % de votre taux horaire. Si vous êtes un travailleur autonome, c'est à vous de prévoir votre régime privé ainsi que les autres avantages.

Haut de la page


Votre cheminement de carrière

Avec l’expérience et une formation supplémentaire, vous pouvez gravir les échelons jusqu’à un poste de supervision. Vous pouvez aussi devenir travailleur autonome et démarrer votre propre compagnie de location de grues.

Comme pour la plupart des emplois dans l’industrie de la construction, vos compétences sont transférables. Si vous voulez déménager, vous pourrez faire reconnaître vos compétences.

Haut de la page


Perspectives d’emploi

Le secteur de la construction est en pleine expansion au Canada! Pour en savoir davantage sur les possibilités qui s’offrent aux grutiers, consultez la section Perspectives d’emploi. Vous y trouverez des renseignements sur la demande prévue par province au cours des neuf prochaines années.

Le Conseil sectoriel de la construction se décharge de toute responsabilité en rapport avec la consultation ou la reproduction des renseignements contenus dans ce site Web. Ils sont fournis tels quels et communiqués à titre informatif seulement, sans garantie expresse ou tacite.

Haut de la page

Retour à la liste des carrières